Partagez|

Les baguettes magique

Agilbert Fontaine
Directeur
Directeur
avatar
Messages : 267
Les baguettes magique Sam 16 Déc - 22:23

Les baguettes magiques

Chaque baguette magique est unique et son caractère dépendra de l’arbre et de la créature magique dont sont tirés ses éléments constituants. Par surcroît, chaque baguette, dès le moment où elle trouve son propriétaire idéal, commencera à apprendre des choses de son partenaire humain tout en lui apportant son propre enseignement. En conséquence, les commentaires sur les bois doivent être lus comme des notes générales sur chacun des types de bois avec lesquels j’aime le mieux travailler et non pas comme des descriptions de baguettes particulières, prises isolément.

Seule une minorité d’arbres peut produire des bois d’une qualité suffisante pour fabriquer des baguettes (tout comme une minorité d’humains peut manifester des pouvoirs magiques). Il faut des années d’expérience pour déterminer quels sont ceux qui ont le don, bien que le travail soit facilité lorsque des Botrucs nichent dans les feuilles, car ces créatures n’habitent jamais des arbres ordinaires. Les notes qui suivent doivent être prises essentiellement comme un point de départ. C’est en effet le résultat de toute une vie d’étude et chaque fois que je fabrique une baguette et lui trouve un propriétaire, j’en apprends encore davantage.

—Garrick Ollivander, fabriquant de baguette.


Certains textes et inspirations d'autres proviennent du Wikia pour sorciers, et de Pottermore.

Une baguette est un objet magique utilisé pour canaliser et centraliser les pouvoirs magiques de son utilisateur pour que ce dernier puisse obtenir de meilleurs résultats lors du lancement d'un sort. Bien que certains sorciers soient capables de lancer des sortilèges sans baguette magique, une baguette est toujours nécessaire pour qu'un sorcier soit capable d'utiliser le maximum de ses capacités. (Cette dernière peux obtenir des modifications physiques légères, comme des ornements décoratifs, une canne,...)

La majorité des sorciers achètent leur baguette à l'âge de onze ans avant de commencer leur éducation magique. Les jeunes sorciers peuvent aller acheter eux-mêmes leur baguette chez un vendeur. Dans certains cas, il arrive que la baguette d'une personne vienne d'un membre de sa famille, pour des raisons sentimentales ou financières. Il est possible que le coût d'une baguette, qui tourne autour de sept Gallions (Monnaie sorcière Britannique), varie d'une boutique à une autre ou en fonction du bois et du cœur utilisés, certains étant plus rares ou plus difficiles à obtenir que d'autres.

En Amérique, les prix varient entre 5 Dragot pour les plus basiques d'entre elles, et peuvent monter jusqu'à 10 dragot pour une baguette à la composition rare et ou personnalisé. On prend aussi en compte les décorations rajouté.

L'article 3 du code d'utilisation des baguettes magiques indique que les créatures non-humaines tels que les elfes, centaures et les gobelins ne sont pas autorisées à détenir une baguette. Cette interdiction a été la source de nombreux conflits entre les sorciers et les gobelins, ces derniers reprochant vivement aux sorciers de refuser de partager avec eux la science des baguettes magiques. Cela dit, malgré cette interdiction, n'importe quelle créature magique capable de comprendre le fonctionnement de l'utilisation d'une baguette est capable de s'en servir.

La baguette d'un sorcier peut lui être confisquée pour diverse raison, comme l'utilisation de la magie abusive contre autrui ou par un mineur en dehors de son école. Pour les cas de mages noirs en Amérique, la destruction de la baguette et la peine de mort seront appliquées si tôt le criminel attrapé. Les mineurs se verront restitué leurs baguettes à chaque rentré, jusqu'à ce que le directeur ne décide qu'il la récupère en dehors de son établissement. (Depuis l'été 2016, aucun mineur n'a le droit de posséder une baguette en dehors d'Ilvermorny à cause de la loi rappapport remise en place.)

Bien que considérées comme de simples outils pour les sorciers, les baguettes sont dotés d'une véritable personnalité qui est influencée au cours de leur création par le bois et le cœur qui la composent. Cette sensibilité rend parfois la baguette capable d'agir par elle-même en lançant par exemple un éclair sur celui ou celle qui tente de la voler ou en refusant de fonctionner si quelque chose lui déplaît. Cette quasi-conscience permet à la baguette de choisir elle-même son sorcier et ainsi de pouvoir mieux fournir ses capacités puisque la baguette se sentira plus à l'aise dans les mains d'un sorcier plutôt qu'un autre. Bien que chaque baguette ait des préférences différentes, elle cherchera généralement à s'accorder avec un sorcier dont la personnalité est semblable à la sienne (ou le contraire dans le cas du bois d'Aulne).

Dans certains cas, il arrivera même que la baguette vieillisse au même rythme (voire plus vite) que son maître et finisse par se faner, jusqu'à ne plus pouvoir lancer le moindre sort.

Bien que bon nombre de baguettes soient considérées comme fidèles à leur maître, il arrive que certaines d'entre elles décident de vouer une allégeance à un autre sorcier en même temps ou à la place du sorcier qu'elles avaient choisi à l'origine. Ceci peut se faire lorsque le sorcier est vaincu, c'est à dire en le tuant ou en le désarmant contre sa volonté. La réaction qui suit dépend grandement de la baguette et plus particulièrement du bois qui le compose. En effet, certaines baguettes resteront loyale à leur premier maître quoi qu'il arrive tandis que d'autres seront plus enclines à changer de maître, voir même à délaisser totalement ce dernier pour se tourner vers quelqu'un de plus puissant.

La longueur d'une baguette dépend du sorcier qu'elle choisit et sera proportionnelle à celui-ci. Cependant, les baguettes les plus longues auront aussi tendance à être plus attirées par les personnalités fortes et pratiquant une magie de grande ampleur. Les majorité des baguettes mesurent de 22 à 35 centimètres. Il arrive que la carrure d'une personne nécessite une baguette exceptionnellement plus longue que la moyenne, c'est c'est souvent le cas pour les demi-géants qui ont besoin d'une baguette adaptée à leur taille dépassant de loin celle de la plupart des autres sorcières et sorciers. En revanche, une baguette plus courte ne sera pas forcément adaptée à un sorcier de petite taille, les baguettes les plus courtes étant généralement plutôt destinées aux personnes dont la personnalité présente une déficience.

L'épaisseur de la baguette, quant à elle, indiquera le style de magie que son propriétaire préfère effectuer, les baguettes les plus fines étant plus douées dans les sortilèges élégants et raffinés.

La flexibilité ou la rigidité d'une baguette se caractérise généralement par la capacité de son maître à s'adapter et à s'ouvrir au changement.

Il arrive que la date de naissance d'un sorcier ou d'une sorcière influence également le bois de sa baguette selon le calendrier celtique :

24 décembre - 20 janvier : bouleau
21 janvier - 17 février : sorbier
18 février - 17 mars : frêne
18 mars - 14 avril : aulne
15 avril - 12 mai : saule
13 mai - 9 juin :
aubépine
10 juin - 7 juillet : chêne
8 juillet - 4 août : houx
5 août - 1er septembre : noisetier
2 septembre - 29 septembre : vigne
30 septembre - 27 octobre : lierre
28 octobre - 24 novembre : roseau
25 novembre - 23 décembre : sureau

Un peu d'histoire :
L'origine des baguettes magiques date d'il y a plus de deux mille ans et sont originaires d'Europe. À l'époque, les baguettes rudimentaires confectionnées par les sorciers n'étaient que d'une efficacité relative, les véritables artisans de baguettes magiques n'étant que très rares. Au fil des siècles, les connaissances des fabricants sur les baguettes magiques se sont développées et ont permis de toujours améliorer la conception des baguettes et ainsi en garantir une meilleure utilisation.

En Amérique du Nord, les baguettes magiques ont été importées par Isolt Sayre au cours du 17ème siècle.


Descriptif rapide des bois de baguette :

Acacia : difficile à utiliser, très sélectif du sorcier qu'il choisit et préfère les sorciers doués.
Acajou : efficace pour la métamorphose.
Amourette : Aucune description.
Aubépine : assez contradictoire, peu autant exceller dans les sorts de guérisons que dans les maléfices, convient aux sorciers de nature conflictuelle.
Aubépine des marais : Aucune description.
Aulne : bois très rigide qui aime les sorciers au tempérament opposé au sien, très bien adapté aux sortilèges informulés.
Bouleau : Aucune description.
Cèdre : synonyme de force de caractère et de loyauté.
Cerisier : possède un pouvoir mortel, nécessite une maîtrise de soi et une force mentale exceptionnelle.
Charme : raffiné et sensible, choisit les sorciers passionnés.
Châtaignier : bois au caractère changeant, très influencé par le cœur avec lequel il compose une baguette et par la personnalité de son propriétaire.
Chêne : Aucune description.
Chêne blanc : loyal, exige force, courage et fidélité de la part de son sorcier et s'associe bien aux sorciers dotés d'une puissante intuition et d'une grande affinité avec la nature.
Chêne rouge : idéal pour le duel, aime les sorciers rapides, convient parfaitement aux sorciers à l'esprit vif et adaptable.
Cornouiller : bois espiègle et malicieux qui est affilié aux sorciers pouvant les amener dans de nombreuses situations amusantes ou excitantes, produit des baguettes plutôt bruyantes.
Cyprès : associé à la noblesse, convient aux braves et aux audacieux.
Ébène : fait pour les propriétaires fidèle à leurs convictions et qui ont le courage d'être eux-mêmes.
Épicéa : demande de la poigne et de la conviction de la part de son propriétaire.
Érable : aime l'ambition, parfait pour les voyageurs et les explorateurs qui désirent des défis et des changements de décor fréquents.
Érable à sucre : Aucune description.
Frêne : entêté comme ses propriétaires, très fidèle et ne fonctionne que très faiblement avec un autre sorcier que celui qu'il a choisit.
Frêne épineux : Aucune description.
Hêtre : bénéficie d'une excellente réputation mais demande une certaine sagesse de la part de son possesseur.
Houx : un bois rare doté d'un pouvoir protecteur qui aime choisir les sorciers dans des quêtes périlleuses.
If : connu pour offrir à son propriétaire un pouvoir de vie et de mort et ne jamais choisir un sorcier médiocre ou timide.
Laurier : attiré par les sorciers énergiques, se laisse facilement conquérir si son maître devient paresseux.
Lierre : Aucune description.
Mélèze : parfait pour ceux ayant des talents cachés.
Mélèze laricin : Aucune description.
Noisetier : est le reflet de l'émotion de son maître, convient mieux aux sorciers capables de maîtriser leurs émotions.
Noyer : se retrouve généralement entre les mains d'inventeurs et d'innovateurs, extrêmement docile s'il est maîtrisé.
Noyer noir : cherche des sorciers profondément perspicaces et ayant un instinct sûr, devient incapable de fonctionner si son possesseur perd sa sincérité et sa conscience de soi.
Orme : attiré par les sorciers affirmés et digne ayant une grande dextérité magique.
Peuplier : utile aux sorciers dotés d'une vision morale claire.
Pin : apprécie la nouveauté et l'inventivité, très sensible au sortilèges informulés, choisira un sorcier indépendant, curieux, voire mystérieux.
Poirier : plutôt résistant, choisit les sorciers bienveillants, généreux et sages.
Pommier : peu efficace dans la pratique de la magie noire, plutôt fait pour les personnes ayant des aspirations élevées.
Prunellier : bois aussi endurant que l'arbre duquel il provient, idéal pour les duellistes.
Rosier : Aucune description.
Roseau : Aucune description.
Sapin : très résistant, demande une certaine endurance et une certaine détermination de la part de son maître, très pratique pour les sorts de métamorphose.
Saule : a des pouvoirs curatifs, idéal pour les sorciers éprouvant un sentiment d'insécurité injustifié et préfère ceux ayant un grand potentiel.
Séquoia : attiré par les sorciers naturellement chanceux.
Sorbier : idéal pour les sortilèges de défense et de protection, convient aux sorciers à l'esprit clair et au cœur pur.
Sureau : aime la puissance, extrêmement difficile à maîtriser.
Sycomore : avide de découvertes et d'expériences, désire un propriétaire à son image : curieux, dynamique et aventureux.
Tilleul argenté : fait pour les sorciers possédant le don de divination ou de Legilimancie.
Tremble : capacité d'ensorcellement généralement exceptionnelle, associé à la révolution, parfait pour les sorts de combat et destiné aux duellistes accomplis.
Vigne : choisit un maître qui a des objectifs élevés qui étonne souvent ceux qui pensent le connaître.


Liste plus détaillée sur les bois:

Spoiler:
 

Le cœur d'une baguette est l'élément qui influence le plus sa puissance et ses capacités. Les cœurs de baguette sont très variés et peuvent provenir de n'importe quelle créature magique mais on remarquera que certains cœurs seront toujours plus puissants que d'autres, comme pour le crin de licorne, le ventricule de dragon ou les plumes de phénix. Un sorcier peut choisir le cœur qui composera sa baguette, ce qui aurait pour effet de considérablement réduire la puissance de la baguette. Il peut arriver que le cœur d'une baguette ne provienne pas d'une créature mais d'une plante magique, ce qui ne fait que réduire d'autant plus ses effets.

Certains cœurs connus :
Je ne peux malheureusement pas faire pareil que pour les bois qui proviennent du wikia sorcier et de pottermore que j'ai cité plus haut, parce qu'un cœur de baguette peut être fait avec n'importe quoi, contrairement aux bois qui sont bien définis, c'est donc avec des recherches sur les créatures/plantes magiques que vous trouverez votre bonheur et une adaptation parfaite d'un cœur pour votre personnage. Cette liste sera source de modifications lorsque je trouverais des informations à rajouter.
—Hugo.

Cheveu de Vélane : donne un mauvais caractère à la baguette.
Crin de Kelpy : peu puissant.
Crin de licorne : Particulièrement fidèle, peu puissant mais rarement sujet à des blocages ou a des fluctuations, ajoute de la puissance aux sorts et potions de soins pour humains ou créatures magiques.
Crin de Sombral : considéré comme digne des sorciers ayant vaincu la mort.
Épine de monstre du Fleuve Blanc : produit des sorts puissants et élégants.
Moustache de Fléreur : peu puissant.
Plume d'oiseau-tonnerre : extrêmement puissant mais difficile à manier.
Plume de phénix : offre un large éventail de capacités magiques.
Tige de dictame : peu puissant, utile pour la médicomagie.
Ventricule de dragon : puissant et facilite l'apprentissage de sortilèges mais peut être générateur d'accidents.
Venin de Basilic : Peu fort en sortilèges formulés, mais redoutables pour fabriquer des potions et poisons..

Voir le profil de l'utilisateur
Les baguettes magique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quand la rhétorique prend le relais des baguettes... [Pv Calli]
» Les baguettes magiques
» Création de votre baguette magique
» Catalogue d'objets magiques - batons et baguettes
» J'ai en ma possession un parchemin magique qui conduit à un souterrain !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
M.I.N.A : L'héritage d'Isolt :: Paperasse :: Guide du sorcier en herbe :: Annexes-
Sauter vers: