Partagez|

La communauté amérindienne

Agilbert Fontaine
Directeur
Directeur
avatar
Messages : 267
La communauté amérindienne Lun 29 Oct - 20:37

Les chamans

Petit résumé de leur histoire


Il y a toujours eu des sorciers parmi les amérindiens, et leur culture a toujours été à mille lieux de la culture européenne importée par les colons. Leur magie, visible de tous, même des non-majs, se pratique sous forme rituels ou de cérémonies et les objets que l'on y utilise n'ont rien à voir avec les baguettes européenne.
Riche d'une culture à part, communiquant par signaux de fumée et ne connaissant pas la contrainte d'être caché, les chamans amérindiens durent changer leurs habitudes à l'arrivée des colons sur leur continent.
Si dans un premier temps rien ne changea, la communauté sorcière amérindienne à l'époque très liée à leurs compatriotes non-majs (chaque tribus avait un Chaman) vécurent les même atrocités et se retrouvèrent parqués dans des réserves. Du fait de cette séparation des différentes tribus aux quatre coins du continent, on pu remarquer une émigration des chamans vers deux réserves en particulier: celle des Houmas, au sud de la Nouvelle Orléans, et celle de Blackfeet, au Nord des Etats-Unis.
Pendant près d'un siècle, les sorciers européens ne se soucièrent pas des amérindiens, et ne jugèrent pas bon de leur appliquer la loi rappaport, pas même qu'ils ne les invitèrent à Ilvermorny. C'est à peine s'ils avaient réellement conscience qu'ils étaient là. Pourtant, en 1930, le MACUSA se réveilla soudain se rendant compte que deux réserves quasiment entièrement sorcières n'hésitaient pas à pratiquer la magie devant et pour les non-majs. Cela allait à l'encontre de toutes les lois de l'époque et la magie fut également interdite dans les réserves. Les deux réserves n'eurent cependant pas l'intention d'arrêter leurs pratiques et ils continuèrent comme si de rien n'était. Ils ne se sentaient après tout pas intégrés au congrès (qui à l'époque ne comptait aucun représentant Chaman) et à ses décisions.
Evidemment, conscient de la situation, le MACUSA décida de sévir, et c'est en 1935 qu'ils envoyèrent deux aurores arrêter un chaman qui avait pratiqué une danse de la pluie devant des non-majs : Choka Nita. Devant servir d'exemple, Choka issu d'un des plus grands clans sorciers de sa communauté fut envoyé en prison sans aucun ménagement. Figure importante de sa tribu, il appela à la rébellion et une révolte éclata dans la réserve de Blackfeet la même année.

Cette révolte obligea le MACUSA à concéder la close Chamanique, une close autorisant les chamans à utiliser la magie devant les non-majs de leur communauté par tradition culturelle.

A la suite de ce rejet, le MACUSA entreprit également de se rapprocher de la communauté de Blackfeet, plus que celle des Houmas (connue pour sa pratique de la magie noire) qui demeure encore aujourd'hui très liée à la Nouvelle Orléans. Le congrès fit ainsi en sorte de toujours avoir au moins un représentant amérindien en son sein et tout allait pour le mieux jusqu'à ce que la loi rappaport soit réinstaurée en 2016 et que la close Chamanique soit "négligemment" mise de côté. Avec l'abandon de la close, les amérindiens se retrouvent aujourd'hui contraint d'envoyer leurs enfants à Ilvermorny (alors qu'ils avaient jusqu'ici le choix de leur faire suivre un cursus chamanique ou classique) et la pratique de la magie devant les non-majs est totalement proscrite. Pourtant, aucune rebellion est à dénoter parmi les pikunis de Blackfeet ce qui a encore plus creusé l'écart avec les Houmas de la Nouvelle Orléans. En effet, les Pikunis considèrent que même si l'abandon de la close est un peu sévère et que les jeunes ne devraient pas être contraint d'aller à Ilvermorny, le MACUSA à dans le fond raison de s'inquiéter des nouvelles technologies non-maj... Ils considèrent également que si quelque chose doit se régler, ce sera par la politique et non par la défiance. A l'inverse, les Houmas considèrent que l'autorité du MACUSA n'a dorénavant plus aucun effet sur eux et ne répondent qu'aux Lockwood.
Voir le profil de l'utilisateur
La communauté amérindienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un film documentaire sur la communauté haitienne ...
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» [Présentation] Chargée de communauté LEGO Harry Potter [Validée]
» Création d'une communauté marchande :D
» Une légende amérindienne surprenante...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
M.I.N.A : L'héritage d'Isolt :: Paperasse :: Guide du sorcier en herbe :: Annexes-
Sauter vers: